Sous quelles conditions un enfant peut il prendre l’avion ?

Voyager avec un enfant est un plaisir que nombre d’adultes se refusent. Les raisons sont nombreuses. Prendre un avion avec un mineur demande une certaine organisation et la connaissance des règlementations imposées par les compagnies aériennes. Sous quelles conditions un enfant peut-il prendre un avion ?

Un enfant peut-il toujours prendre un avion ?

Tout le monde rêve de voyager en avion avec son enfant pour découvrir le monde. De plus, le voyage est un plaisir à partager. Cependant, voyager avec un mineur n’est pas sans condition. Pour éviter les mauvaises surprises, il s’avère indispensable d’avoir une idée claire sur les réglementations de sa compagnie aérienne. Cette dernière peut en effet refuser un passager à monter dans un avion même s’il s’agit d’un enfant. C’est le cas lorsque le petit présente une certaine maladie contagieuse ou qui risque de s’aggraver durant le vol. C’est pourquoi nombre de compagnies aériennes exigent la présentation de la carte de santé d’un enfant avant tout embarquement. Seulement un nourrisson né en bonne santé est autorisé à prendre un avion dans les 7 jours de sa naissance. S’il souffre par exemple des maladies respiratoires, il ne doit pas prendre un avion jusqu’à l’âge de 6 mois.

Comment voyager avec un enfant en toute sérénité ?

Faire un voyage en avion n’est pas sans risques pour les enfants. Ces derniers sont en effet sensibles aux diverses maladies, car leur défense immunitaire est encore très faible. Pour voyager avec un enfant l’esprit tranquille, il est nécessaire de prendre certaines précautions avant et durant le vol. Avant tout, il faut savoir qu’un mineur peut partir en avion gratuitement jusqu’à l’âge de 2 ans, à condition seulement qu’il ne prenne pas une place. Pour qu’il reste en bonne santé, les parents doivent choisir un vol tout confort. Le seul moyen de protéger un bébé contre le mal aux oreilles et le froid dû à la climatisation est de lui faire bénéficier d’un vol tout confort. Ensuite, les parents doivent veiller à ce que leur enfant ne souffre pas de l’hydratation. Ils doivent lui donner à boire régulièrement pendant le vol. Enfin, l’enfant doit être habillé d’une tenue à la fois confortable et chaude.

Voyager avec un enfant : un mot sur ses papiers

Tout comme les adultes, un enfant doit être en possession des papiers complets, une condition exigée par bon nombre de pays. Un mineur doit avoir son propre passeport et celui-ci doit être valide au moment du vol. La présentation de ce document dépend quand même du pays de destination. Sinon, il est exigé pour un enfant voyageant en avion de se munir d’une carte d’identité. En effet, le livret de famille n’est plus suffisant. S’il fait un voyage dans les pays membres de l’Union européenne, une carte d’identité suffit, mais s’il prévoit de partir dans le monde entier, il lui faut un passeport. Si l’enfant est encore de très bas âges, les parents doivent voyager avec leur petit avec sa carte de santé. Cette dernière atteste que le nourrisson ne présente aucune maladie particulière.

Tout savoir sur le service enfant seul de la SNCF
Quel âge pour quelles destination ?